les couleurs biobatch

Au moment de réfléchir à la conception d’une gamme de plastiques entièrement naturels, l’éclair de génie fut de penser à une coloration également naturelle des mélanges-maîtres, afin d’obtenir un produit parfaitement bio.

 

La solution première, la plus évidente, fut d’intégrer dans le contretype des plastiques teintés, le pouvoir colorant des ocres et des terres. Les pigments minéraux les plus connus (ocre de Provence, terre de Roussillon…) furent intégrés au projet dès 2010. Ils permettaient ainsi de proposer un plastique entièrement fabriqué à partir de produits issus de la terre. 

 

La gamme minérale des ocres, des pigments minéraux et des terres colorantes est ainsi riche de tous les tons de terres et d’oxydes trouvés en sous-sol, dans la nature. Pour élargir la palette des teintes réalisables dans la gamme biobatch, le parfait complément des pigments minéraux dans les ressources naturelles s’avère être celui des plantes tinctoriales, ou pigments végétaux.

 

Depuis 2013, 12 nouvelles couleurs complètent la gamme et élargissent le spectre chromatique des possibles. Par croisement des pigments naturels entre eux, par addition des pigments végétaux et minéraux, toutes les couleurs sont désormais naturellement possibles. C’est le métier de coloristes de l’A3DC qui alors reprend ses droits, celui de travail sur la couleur et la conception de sa formulation.

 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now